0

Retrouvez toutes nos actualités

Actualités

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Les diagnostics immobiliers sont très importants dans le cadre d’une vente immobilières et de surcroît obligatoires. En effet, suivant la date de construction de votre logement vous serez soumis à réaliser un diagnostic amiante, plomb ou encore gaz. Mais certains diagnostics sont communs à tous les logements et le DPE (diagnostic de performance énergétique) en fait partie. Celui-ci va en effet déterminer la consommation de votre bien et ses performances d’isolation et de rejet des gaz à effets de serre.

 

L’année dernière, face à l’hétérogénéité de ce diagnostic dû au mode de calcul qui s’appuyait sur les factures des habitants de logement qui étaient très subjectives, une loi a imposé de modifier le mode de calcul pour avoir une même base de référence.

Le calcul s’appuie désormais sur la méthode des 3CL qui est une méthode qui utilisera pour le calcul un usage standardisé type plutôt que les usages du foyer qui pourront donner un résultat différent si l’habitation est chauffée à 22°C ou à 18°C.

 

La forme que va prendre le nouveau diagnostic DPE sera alors différente et des conseils vont être donnés afin de pouvoir améliorer les performances du bien pour qu’il soit moins énergivore et plus respectueux de l’environnement.

 

Le DPE est alors composé :

-du type de VMC 

-il indique la qualité du confort d’été

-le montant des consommations d’énergie : pour le chauffage, l’eau chaude, le refroidissement, l’éclairage, les appareils auxiliaires…

-la vue d’ensemble du logement : le type d’isolation, la toiture, les plafonds, portes, fenêtres, sols…

-la vue d’ensemble des équipements

-des recommandations d’usage pour le logement, la gestion et l’entretien des équipements, l’amélioration des performances : pour diminuer le chauffage, ne pas trop utiliser la climatisation, ne pas trop consommer d’eau.

 

Également, des exemples de types de travaux qui peuvent être réalisés dans le logement sont renseignés.

Le DPE est donc maintenant plus homogène et permet plus de visibilité et d’indications pour les acquéreurs.

 

A terme la mise en location sera interdite pour :

  • les logements qui ont une consommation de plus de 450 kWh d'énergie par m² et par an, à partir du 1er janvier 2023 ;
  • les logements classés G à compter de 2025 ;
  • les logements classés F à partir de 2028 ;
  • et les logements classés E à compter de 2034.

Ces actus peuvent aussi vous intéresser

Comment préparer la vente de son bien ?

Comment préparer correctement la vente de son bien ?   Vous souhaitez vendre votre bien ? Nous ...

Quels sont les critères pour acheter votre maison ?

Quels sont les critères pour acheter votre maison ?   Pour acheter une maison, il faut s’assure...

Un an après le premier confinement : les villes moyennes attirent davantage

Qu’est-ce qu’une ville moyenne ? Selon l’Insee, une ville moyenne est composée de 20.000 à 200 00...